Tél : 02 31 47 99 05

Le statut de micro-entrepreneur se caractérise par une simplification des déclarations et du paiement des charges sociales et fiscales.

Cela se traduit pour le micro-entrepreneur par la possibilité d’opter (ou non) pour un régime fiscal simplifié : le prélèvement forfaitaire libératoire de l’impôt sur le revenu.

En pratique :

En optant pour ce prélèvement, l’impôt sur le revenu est payé à titre définitif au fur et à mesure de l’encaissement du chiffre d’affaires, en même temps que les charges sociales. Il correspond aux charges fiscales dont le micro entrepreneur, comme tout individu, doit s’acquitter. Contrairement au régime classique, les revenus tirés de l’activité indépendante ne sont pas soumis au barème progressif par tranches de l’impôt sur le revenu.

Le micro-entrepreneur s’acquitte alors de l’impôt sur le revenu au fur et à mesure de ses encaissements, et ce façon définitive. Il n’y a pas de régularisation en fin d’année.